Rolling Stones

Les Rolling Stones dégagent encore un truc fou dès qu’ils apparaissent.

Près de 60 après leur début, les Rolling Stones sont toujours debout et rugissants. C’est un record pour un groupe de rock. 24 albums, 400 millions de disques vendus, et les papis du rock sont toujours sur le devant de la scène. C’est l’histoire d’une légende que vous raconte PIMSS.fr dans cet article.

1963-1968 Les débuts

En premier lieu, Keith et Mick se rencontrent enfants… Ils réalisent au fil du temps qu’ils se passionnent pour les mêmes musiques, Muddy Waters, Chuck Berry, le blues quoi…
Ils décident alors de former un groupe, qui jouera essentiellement des reprises au début.
Le nom du groupe est trouvé par Brian Jones et vient d’une chanson de Muddy Waters écrite en 1950: “rollin stones”.

Rolling Stones

Il est donc formé en 1962 par le guitariste et leader original Brian Jones, le pianiste Ian Stewart, le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards. Le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts les rejoignent ensuite et complètent la formation originale. Ian Stewart est écarté de la formation officielle par le manager du groupe Andrew Loog Oldham dès mai 1963. Il continue à travailler avec le groupe jusqu’à sa mort en 1985. Jagger et Richards constituent rapidement un duo d’auteurs-compositeurs et prennent la direction du groupe.

1968-1972 Les années dorées

A cette époque, les Rolling Stones ont été l’un des principaux acteurs du retour du blues sur le devant de la scène. C’est  le « British blues boom ». Après avoir rencontré le succès au Royaume-Uni, ils deviennent populaires aux États-Unis. C’est la « British Invasion » (initiée par les Beatles) au milieu des années 1960. Leur single de 1965, (I Can’t Get No) Satisfaction les fait connaître dans le monde entier.

Rapidement on les surnommera les sales gosses. Opposés aux “gentils” Beatles et leur yellow submarine…
En réalité ils orchestrent ensemble la british invasion aux Etats-Unis et ouvrent les portes pour David Bowie et tant d’ autre ensuite…

Rolling Stones

Changements décisifs

Par ailleurs, en 1969, Brian Jones quitte le groupe.
Il est alors remplacé par Mick Taylor qui participe aux tournées et à l’enregistrement de cinq albums studio. Il quittera les Stones en 1974. Ronnie Wood, prend alors sa place et la conserve depuis lors. Bill Wyman quitte à son tour le groupe en 1993 remplacé par Darryl Jones. 

Ainsi les stones deviennent officiellement le plus grand groupe du monde, les Beatles étant désormais séparés.

1973-1989 Années sombres

Rolling Stones

Les années 1970 seront une période trouble pour Keith Richards. Les médias lui attribuent le titre de « l’être humain le plus élégamment dévasté ». Outre ses addictions, il est aussi affecté par la mort de ses proches… Ses diverses arrestations et les interdictions de séjour qui en découlent mettent en péril l’avenir du groupe.

De plus, la fin des années 1970 voit apparaître des musiques nouvelles comme le punk ou la disco. Cela donnent un coup de vieux à des groupes comme les Rolling Stones. Joe Strummer, guitariste du Clash déclare : « En 1977, plus d’Elvis, plus de Beatles, plus de Rolling Stones ! ». Une défiance à l’égard de musiques qui selon lui, appartiennent au passé.

Mick tient bon la barre!

Paradoxalement, les albums des Stones entre 1974 et 1981 atteignent à chaque fois la première place au hit-parade des ventes. It’s Only Rock ‘N Roll (1974), Black and Blue (1976), Some Girls (1978), Emotional Rescue (1979) et Tattoo You (1981) sont tous numéro un des ventes.

Ensuite les concerts sont de plus en plus gigantesques par les foules qu’ils attirent, les lieux où ils se déroulent et les moyens qu’ils nécessitent. L’album Love You Live sorti en 1977 est un bon témoin de ces tournées de plus en plus grandes

1989-2009 l'éternel retour

Rolling Stones

Un nouvel album inattendu et une tournée des records entre 1989 et 1991. Néanmoins Mick et Keith s’évitent en désaccord. Ils finiront quand même par se parler. Ils décideront de se revoir au cas où l’alchimie  fonctionnerait de nouveau.

Finalement ils se retrouvent en mars 1989 à la Barbade. C’est là qu’ils signent un lucratif contrat pour une tournée de cinquante concerts. Uniquement en Amérique du Nord, contre un cachet de 65 à 70 millions de dollars. Il s’agit à l’époque, du plus lucratif contrat de l’histoire du rock. À l’été 1989, les Rolling Stones se rendent à Tanger, au Maroc pour enregistrer Continental Drift pour l’album Steel Wheels.

Années 2010 succession des tournées planétaires

Rolling Stones

Si les tournées se font dans des grands stades et deviennent un vrai business industriel, Keith insistera pour pouvoir toujours jouer dans des petites salles, plus ou moins officiellement, afin de rester près de ses fans. 

En effet, la tournée des 50 ans est monstrueuse. De nombreux artistes rejoignent le groupe sur scène : Lady Gaga, Sheryl Crow, Katy Perry, Aaron Neville, Tom Waits, Eric Clapton etc. En février 2014, le groupe entame une nouvelle tournée qui débute par Abu Dhabi. Le Japon et la Chine suivent. Le continent européen en mai et juin 2014, avec 14 dates qui rassembleront un total de 782 000 spectateurs.

Années 2020 L'ère de la pandémie

Le 5 février 2020, le groupe annonce une nouvelle tournée de 15 dates intitulée Stones 2020 No Filter Tour. Elle devait débuter le 8 mai 2020 à San Diego et se terminer le 9 juillet 2020 à Atlanta. Toutefois, la tournée est reportée en raison de la pandémie de covid-19. Bien qu’ils soient confinés séparément, ils participent à l’événement Global Citizen. Par écran interposés ils interprètent leur titre You Can’t Always Get What You Want.

En même temps le groupe publie une nouvelle chanson, Living In A Ghost Town. Titre enregistré l’année précédente à Los Angeles. Pour la première fois dans l’histoire du groupe, la chanson est n°1 des classements dans une vingtaine de pays, ce que le groupe n’avait jamais connu jusque là. Leur dernier single n°1 était Miss You en 1978.

sweet little sixty!

Pour conclure, après soixante années de carrière. Les Stones, tous septuagénaires, continuent à se produire sur scène et avec succès dans le monde entier. Ils ne manifestent aucune intention de mettre un terme à l’existence du groupe.

60 ans de carrière exceptionnelle et la perle dans l’huître, le 24ème album qui sort bientôt!

Les Rolling Stones sur PIMSS.fr

Ci-dessous, le travail préparatoire avec placement de l’image choisie sur le corps. Une fois validé, reproduction au crayon, puis mise en peinture (ci dessous)

guitare Keith Richards

Cet article autour des Rolling Stones n’est pas édité au hasard, quelque chose se trame aussi dans les coulisses de PIMSS.fr…

Une guitare à l’effigie de Keith Richards et des cours autour de ce guitariste unique en son genre.

Vous découvrirez au travers de quelques « tubes », comment et pourquoi son jeu, son accordage et plus généralement le style “Rolling Stones”. Les plans qui ont façonner un nouveau son swinguant et jouissif.

cours toujours!

En attendant ces cours “Rolling Stones”, je vous conseille vivement de commencer par les premiers cours afin de bien débuter à la guitare ICI.

En bonus un petit avant goût de cette guitare TELERICHARDS avec une première esquisse au crayon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *